Concours de conception de drapeau de l’École d’art : l’œuvre sélectionnée sera hissée sur l’édifice La Fabrique

Lauréate du second concours d’art public visant la création d’un drapeau pour l’École d’art de l’Université Laval, l’œuvre conçue par l’étudiante à la maîtrise en arts visuels Stéphanie Matte sera hissée sur l’édifice La Fabrique, situé dans le quartier Saint-Roch, du 11 septembre au 11 octobre 2019.

L’image représentée sur le drapeau conçu par l’artiste est formée de deux phrases : l’une « Spéculer sur le lever du soleil » et l’autre, imprimée à l’envers, « Acheter du temps libre ».

Ce sont ses passages devant l’édifice La Fabrique pour se rendre au travail ou en revenir qui ont inspiré Stéphanie Matte. Elle propose de réfléchir au cycle continu des jours et aux moyens qu’on prend pour le meubler. Le caractère graphique et conceptuel du texte tout comme l’expérience esthétique des passants ont suscité l’adhésion du jury. Le jury était composé de cinq personnes travaillant à l’édifice La Fabrique, au Service de la culture, du patrimoine et des relations internationales de la Ville de Québec, à Manif d’art, à la direction de l’Université Laval et à l’École d’art.

Concours Art public/Drapeau: Stéphanie Matte. Prix remis par notre directeur Georges Azzaria.

Stéphanie Matte a terminé en 2007 un baccalauréat en arts visuels à l’Université Laval, avec profil international à l’École supérieure des beaux-arts de Marseille. Elle termine cet automne une maîtrise en arts visuels à l’Université Laval. Son travail a été présenté au centre d’artistes l’Écart de Rouyn-Noranda et au Centre d’exposition d’Amos, ainsi qu’à l’occasion de plusieurs expositions collectives au Québec, en France et au Brésil. Elle a bénéficié du soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec en 2008, 2012 et 2014 pour différents projets de recherche et création, ainsi que de l’appui de la Société de développement des entreprises culturelles en 2013 et de Première Ovation en 2017 et 2018. Elle a participé au programme de résidences d’artistes du centre Est-Nord-Est à l’été 2017.

« Nous souhaitons marquer davantage notre présence et celle de notre Faculté d’aménagement, d’architecture, d’art et de design (FAAAD) au cœur du quartier Saint-Roch en mettant de l’avant les œuvres des artistes étudiants. Un mât pour accueillir les drapeaux d’artistes a donc été ajouté l’année dernière sur l’édifice La Fabrique », explique le vice-recteur exécutif et vice-recteur aux études et aux affaires étudiantes, Robert Beauregard.

« Ce projet permet de promouvoir de façon créative et originale la valeur et la qualité de la formation en arts visuels, ainsi que le talent et l’intelligence artistique des étudiants et des étudiantes qui suivent une formation universitaire dans le domaine des arts », ajoute le doyen de la FAAAD, Alain Rochon.

« Nous sommes fiers de soutenir ce projet pour une deuxième année, a mentionné Alicia Despins, membre du comité exécutif de la Ville de Québec responsable de la culture, de la technoculture et des grands événements. Nous considérons important d’encourager la relève artistique et de favoriser les projets qui permettent de développer de nouveaux talents. Félicitations à Stéphanie Matte et merci à l’Université Laval pour cette agréable collaboration! ».

Ce projet est possible grâce au soutien financier de la Ville de Québec et du ministère de la Culture et des Communications.