Logo Université Laval Logo Université Laval

Faculté d'aménagement,
d'architecture,
d'art et de design

MDM | Sergio Da Silva présente ses recherches au Sommet mondial du design de Montréal

 

Sergio Da Silva, designer brésilien et étudiant à la maîtrise en design avec mémoire, a présenté ses recherches dans le cadre du Sommet mondial du design de Montréal, sur le biomimétisme compris comme outil de design produit. Ce projet de recherche est encadré par Claudia Déméné dans le cadre d’une maîtrise de recherche en design à l’École de design de l’Université Laval.

 

Article paru dans intramuros le 20 octobre 2017


Sergio Da Silva, designer brésilien, a présenté sa recherche en cours sur le biomimétisme compris comme outil de design produit.

Dans un contexte de transformations culturelles, sociales, économiques, technologiques et environnementales, le rôle du designer gagne en responsabilité. Ainsi, au-delà du design de produits et de services, celui-ci doit répondre aux enjeux d’une économie et d’un mode de vie durables. Il ne s’agit plus de répondre aux seuls besoins d’une industrie ou des futurs utilisateurs, mais de tenir compte des enjeux particuliers de notre époque.

Biomimétisme, écosystème et pensée complexe

Le biomimétisme (l’imitation du vivant), en tant qu’il est une manière de comprendre, de copier et de s’inspirer des stratégies de la nature, apparaît pour Sergio Da Silva comme une alternative pour une pensée et une pratique plus globale. Il n’est alors plus simplement question de copier ce que fait le vivant, mais d’essayer de transposer des stratégies systémiques qui existent dans différents écosystèmes dans le design produit. Cela n’est pas sans rappeler la pensée complexe élaborée par Edgar Morin dès les années années 70 dans La Méthode.

(…)

Lire l’article complet : Biomimétisme: au-delà de l’inspiration formelle